MISE EN ŒUVRE DU CALENDRIER TARIFAIRE TRIMESTRIEL DE ÉLECTRICITÉ ET DILIGENCES REGULATOIRES PERIODIQUE

Suite à la décision N° 125/D/ARSEL/DG/DCEC/SDCT/CEA1 du  28 juin 2018  portant réajustement trimestriel du calendrier tarifaire, une équipe de l’ARSEL constituée de quelques personnels de la DCEC et la DAAFRH a séjournée à Douala  du 02 au 14 septembre 2018 dans le cadre d’une mission. L’objectif de ladite mission était :

  1. d’examiner la mise en œuvre du calendrier tarifaire trimestriel avec les principaux opérateurs (ENEO, DPDC, KPDC) ;
  2. d’examiner les réalisations du premier semestre 2018 ;
  • d’examiner les nouvelles hypothèses du tarif 2019 ;
  1. de contrôler les achats d’énergies chez les IPP.

Durant le séjour, l’équipe de mission a tenu plusieurs séances de travail, respectivement avec les Operateurs : ENEO, KPDC et DPDC. La méthodologie de travail aconsisté pour le premier objectif  à passer en revue les informations à collecter contenues dans la décision N° 125/D/ARSEL/DG/DCEC/SDCT/CEA1 du  28 juin 2018  portant réajustement trimestriel du calendrier tarifaire et à discuter de sa mise en œuvre avec les opérateurs.

Au terme des discussions, l’équipe ARSEL a pu s’accorder avec les opérateurs, sur les informations à fournir mensuellement ou trimestriellement pour la détermination du tarif trimestriel. Le détail desdites informations avec les périodicités de transmission, a été consigné dans des matrices avec les Opérateurs respectifs.

En ce qui concerne les réalisations du premier semestre 2018, l’équipe de mission a examiné le fichier des investissements immobilisés au 30/06/2018, les données des ventes 2018, la synthèse du dispatch 2018 et 2019, le fichier des achats d’énergie ajusté au premier semestre 2018 et le fichier des achats de combustible ajusté au premier semestre 2018. Les résultats de l’analyse effectuée ont permis à l’équipe, de déterminer au 30 juin 2018, un tarif moyen MT+BT perçu de 79.40 F CFA par ENEO et un tarif moyen calculé se chiffrant à 78.53 F CFA.

En raison de l’indisponibilité des informations sur les projections de l’opérateur ENEO pour le compte de l’exercice 2019, l’équipe ARSEL n’a pas pu réaliser l’analyse des hypothèses du tarif 2019 envisagé. Toutefois, l’opérateur a promis de rendre disponible ces informations au plus tard en fin septembre 2018.

L’équipe ARSEL s’est également attelée au cours de la mission, à un examen de certains volets des états financiers certifiés 2017 des Opérateurs.

En sommes, la mission réalisée à Douala par l’équipe ARSEL s’est très bien déroulée dans l’ensemble. Elle a d’ailleurs connue la visite de Monsieur le Directeur Général, en date du 07 septembre 2018. Cette visite riche, a permis de faire le point de la mission et à recadrer les diligences restantes à mener.

Conduire une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *