CONTRÔLE RÉGULATOIRE DES OPÉRATEURS

CONTRÔLE RÉGULATOIRE DES OPÉRATEURS

Dans le cadre du suivi régulatoire des opérateurs du secteur de l’électricité, une équipe d’ARSEL était sur le terrain, particulièrement à Douala du 02 au 03 octobre 2018, à l’effet de s’enquérir sur la maintenance des réseaux et de l’évolution de certains travaux d’investissement des opérateurs.

Au cours de cette mission, le Directeur des Études a rencontré les responsables d’ENEO et a fait quelques descentes sur le terrain pour se rassurer de l’effectivité du remplacement de quelques matériels défectueux.

 

ENEO a fait état des dispositions prises pour que la fourniture de l’électricité soit continue et pour une énergie électrique de bonne qualité pendant la campagne électorale, le jour du scrutin et après le vote. L’ARSEL a rappelé à ENEO les différentes coupures qui sont enregistrées ces derniers temps et qui ne semblent pas rassurer suffisamment les consommateurs de l’électricité. A certains endroits l’on relève des coupures prolongées et même des délestages pour faute de carburant. Les équipes sur le terrain ne sont pas suffisamment actives pour réalimenter rapidement les consommateurs et sont en sous effectifs.

 

S’agissant de la maintenance sur le terrain, l’ARSEL a constaté que certains transformateurs en HTA ont été remplacés pour soulager la fourniture de l’électricité. Mais par endroits, cela n’a pas été fait dans les règles de l’art.  Les services rencontrés sur le terrain ont rassuré quant à leur engagement à satisfaire les populations pendant la période de fin de campagne et le jour du scrutin.

A l’issue de la mission les constats suivants ont été faits :

  • la plupart des projets réalisés dans le segment distribution dans le cadre du programme d’investissement 2017 de l’opérateur Eneo, notamment dans la sécurisation et la réhabilitation des poteaux bois du réseau de distribution des régions sélectionnées ne sont pas cohérent avec la documentation technique disponible.
  • l’échantillon des projets d’investissements défini pour le segment production est exécuté dans sa grande majorité, le reste est en cours de réalisation ;
  • tous les projets pris dans l’échantillon de contrôle dans le segment transport, notamment les postes sources sont exécutés. Toutefois aucune précision n’est faite sur la réutilisation des transformateurs remplacés dans les postes  et aucune traçabilité desdits transformateurs n’apparaît dans les registres ;

Les retards dans l’exécution de la plupart des travaux sont dus aux barrières douanières  pour certains équipements commandés à l’international.

Conduire une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *